Ecriture et collège

Ecriture et collège

Le collège  est vraiment une étape  importante pour les élèves; la quantité d’écriture augmente, la prise de notes et la vitesse d’écriture sont demandées.

L’élève qui n’aura pas exercé la mobilité de ses doigts, travaillé ses gestes d’écriture, et n’aura pas acquis une bonne  vitesse d’exécution sera mis en difficulté au fil de sa progression  dans les classes supérieures. Certains sous peine d’illisibilité seront tentés par l’écriture scripte. Le collège  sanctionne aussi une écriture  difficilement déchiffrable, un ensemble sale, les multiples ratures, retouches …

Pour le collégien c’est aussi de possibles  douleurs, une écriture au poignet et du découragement.

Voici l’exemple de Thomas, brillant collégien de 4ème mais dont  l’écriture ne faisait que se dégrader.

Voici son écriture après six cours  de graphopédagogie pendant lesquels nous avons corrigé la tenue du crayon, la posture, travaillé la mobilité  des doigts, les gestes d’écriture. Il a reçu à plusieurs reprises les encouragements de ses professeurs qui peuvent  enfin le lire! Bravo à Thomas  pour son assiduité, même s’il reste quelques  points à travailler et bravo  à sa maman pour son investissement.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *