Auteur : christelle

Comment et pourquoi dissocier le poignet de la main, des doigts?

Comment et pourquoi dissocier le poignet de la main, des doigts?

Chez le jeune enfant les mouvements engagent souvent le bras entier et la dissociation des différentes parties du corps se mettra en place petit à petit au cours de son développement psychomoteur.

Deux grands  principes pour aider un enfant à mieux tenir son crayon et à dissocier son poignet de son bras:

  • La marche à quatre pattes, mains en appui au sol qui va permettre l’extension du poignet.
  • la dissociation des doigts ( pouce opposable aux quatre doigts ) qui permet le mouvement des doigts indépendamment les uns des autres.

En effet certains enfants ne passent pas par une phase de marche à quatre pattes ( ou pas assez) et la flexion extension du poignet n’est pas assez sollicitée et entraînée.

De même toutes sortes de manipulations faisant appel à la dextérité à la manipulation dès le plus jeune âge vont permettre une meilleur dissociation des doigts.

Et  une bonne prise de crayon ça se prépare et ça se travaille!

Une  tenue de crayon non adaptée peut devenir un obstacle majeur si l’on a en tête que plus de 60% des activités d’apprentissage scolaire impliquent l’utilisation du papier/ crayon et ceci quotidiennement!

A l’inverse une tenue correcte favorise la fluidité, la rapidité, avec un minimum d’effort et donc sans fatigue ni douleur.

Petit rappel:

Le mouvement est d’abord engagé avec l’épaule puis descend vers le coude et ensuite au poignet. Généralement vers 4 ans on observe un début de mouvement à partir du poignet et des doigts lorsque l’enfant colorie et à 5 ans le mouvement des doigts devrait être présent. C’est ce qu’on appelle une prise dynamique opposée à la prise statique sans mouvement des doigts.

Illustration en vidéo:

Au passage merci à Hervé Tullet d’offrir de si beaux livres à tous; je vous conseille particulièrement  » A toi de gribouiller », une mine d’idée si vous voulez observer vos enfants quand ils tiennent un crayon!

Quelques séances plus tard une prise dynamique!

Développer une motricité fine efficace c’est d’abord être capable de dissocier les segments du bras du poignet et de la main. Cela permet de rendre les différents segments du corps indépendants l’un de l’autre et plus ils le seront plus les manipulations de précision , l’utilisation d’outils seront possibles. L’extension du poignet à environ 30° est essentielle pour une prise de crayon et un contrôle matures. Vous pouvez revoir mon article sur l’effet ténodèse.

 

À la naissance, la flexion, incluant celle au poignet, est naturelle. Dissocier le poignet en flexion n’est alors jamais problématique. Le développement et la stimulation du poignet en extension s’effectue lors de la marche à quatre pattes, il est favorisé dans toutes les situations de jeux au sol qui sollicitent des appuis sur les bras, les mains.

 

 

En effet une écriture « au poignet » sera coûteuse et même douloureuse. Elle ne permettra pas un contrôle optimal du crayon qui se fait exclusivement grâce à la mobilité des doigts. On observe aussi le poignet cabré en arc, en flexion excessive , toutes les activités qui permettront le travail de l’extension seront bénéfiques.

Plus les doigts seront mobiles plus ils seront à même de participer à une précision des gestes fondamentaux de l’écriture cursive.

Quelques activités à mener:

  • La peinture au chevalet
  • La pâte à modeler, en station debout : rouler avec la paume, aplatir, utiliser des emporte- pièces
  • Dessiner en étant couché sur le ventre
  • Faire rouler des petites voitures au sol
  • Faire du yoyo
  • Enrouler une ficelle autour d’un rouleau
  • Marcher à quatre pattes…

Pour la motricité fine:

  • Jeux d’opposition volontaire dans lesquels les doigts vont agir indépendamment les uns des autres: Opposer son pouce aux quatre autres doigts.
  • faire passer un dé à coudre d’un doigt à l’autre
  • faire rouler deux petites balles dans la paume de la main
  • pianoter main à plat en soulevant les doigt un à un
  • ramasser des boutons de différentes tailles au creux de la main puis les faire glisser un à un en les posant avec la pince pouce/index

etc.. la liste n’est pas exhaustive! A vous de jouer!

Merci à Josiane Caron Santa formatrice en ergothérapie pour ses ressources.

source: http://www.josianecaronsantha.com/

 

Quatre séances pour Jolan!

Quatre séances pour Jolan!

Quatre séances auront suffi à Jolan, étudiant de 17 ans,  pour améliorer sa tenue de crayon trop près de la mine, sa posture et son écriture. Il ne pensait plus possible pour lui de la modifier, de l’améliorer ; pourtant le bénéfice de son travail fut triple: non seulement il a amélioré de manière spectaculaire son écriture, il a progressé en orthographe( précisons qu’il est dyslexique) mais les douleurs ont disparu!

J’ai attiré son attention sur l’utilisation du stylo quatre couleurs qui ne favorise pas une bonne tenue pour préférer un outil plus ergonomique .

Nous avons travaillé le ductus des lettres, les stratégies de copie, la vitesse.

Jolan a rapidement intégré tous les aspects fondamentaux de l’écriture cursive.

Je vous laisse apprécier les progrès:

Première séance

Tenue de crayon trop près de la mine, feuille droite par rapport au corps, bras gauche coincé entre le corps et la table.

 Et voici son écriture maintenant! Il est maintenant paré pour sa reprise d’études! Il a beaucoup gagné en lisibilité, fluidité, et surtout en confiance!

Merci à Jolan et sa maman pour leur confiance, leur bonne humeur et leur humour!

Une belle réussite pour Théophile CE1!

Une belle réussite pour Théophile CE1!

Théophile est venu me voir parce qu’il tenait mal son crayon; il était très lent et ne parvenait pas à se concentrer à la fois sur l’écriture et sur l’expression de sa pensée. Il écrivait lettre à lettre, le ductus de la majorité des lettres n’était pas automatisé et tout était lent et coûteux : collages non réussis, « t » en plusieurs morceaux, écriture trop grande, sens de rotation des lettres non respecté. Il écrivait à peine une quinzaine de signes à la minute.

Nous avons travaillé la motricité fine qui nécessitait de gros efforts,  la tenue du crayon, la posture, quelques réflexes archaïques étaient encore non intégrés.

Voici la vidéo de la première séance:

Le voici maintenant!!!

Nous avons formé un trio qui n’a pas faibli tout au long de ce chemin semé de difficultés mais Théophile a fait preuve de persévérance et il a obtenu son crayon d’or et son diplôme!!! Il écrit maintenant à peu près 40 signes à la minute !Il est arrivé tout ému avec ses roses pour me les offrir !La vie c’est cadeau!

 

En route vers la sixième pour Marius!

En route vers la sixième pour Marius!

Marius est venu me voir car il ne parvenait pas à avoir une tenue de crayon correcte, son index venait recouvrir en partie son pouce. Il avait le poignet cassé et tenait son crayon trop près de la mine; la main n’était pas positionnée sous la ligne d’écriture. Il a fait de spectaculaires progrès en peu de temps et a maintenu son effort pendant le confinement! Il a retrouvé aussi le plaisir d’écrire! Son écriture est rapide, fluide et lisible!

Bravo à toi Marius et merci à sa maman qui l’a soutenu dans ses efforts!

Je le reverrai à la fin de l’été pour la remise de son diplôme et de son crayon d’or!

Je vous laisse regarder sa tenue de crayon avant /après :

 

 

 

 

Et surtout son écriture avant/après:

 

                           

Une nouvelle écriture en 5 séances!

Une nouvelle écriture en 5 séances!

Pauline, collégienne,  est venue me voir pour améliorer son écriture, quelques douleurs la gênaient parfois.

Sa tenue de crayon n’était pas appropriée et ne lui permettait pas  une mobilité des doigts nécessaire pour une écriture fluide , lisible et sans douleur.

Cinq séances suffirent à modifier durablement sa tenue de crayon, sa posture, sa fluidité d’écriture, juste avant le confinement, elle attend impatiemment son diplôme et son crayon d’or!

TENUE DE CRAYON AVANT                                  APRES

ECRITURE   AVANT                                           MAINTENANT

 

Florilège d’extraits de cahiers de texte! Les parents appellent au secours!

Florilège d’extraits de cahiers de texte! Les parents appellent au secours!

Tous sont des enfants ayant terminé ou en passe de terminer leur réapprentissage de l’écriture manuscrite. Certains sont en sixième maintenant et leur geste d’écriture est devenu sûr et leur permet une écriture fluide, lisible.

Alors n’attendez pas, il n’est pas trop tard!

Encore une réussite d’un collégien

Encore une réussite d’un collégien

Pierre est arrivé avec une écriture très dégradée, il est passé à l’écriture scripte car ses professeurs lui reprochaient son caractère peu lisible. Ecrire était devenu très laborieux.La vitesse n’était plus au rendez-vous.Avec une mésestime de soi pour ce brillant élève, sensible, gentleman, et plein d’humour.

 

Voici son écriture avant le travail que nous avons mené.

 

 

 

En cinq séances il est parvenu à restaurer son écriture et voici ce qu’il m’ a apporté:

Merci à Pierre et à sa maman pour leur confiance, assiduité; Pierre ce fut un grand bonheur de t’accompagner, de voir ta confiance en toi réapparaître et ton sourire.Tu peux être fier de toi!

 

Quel matériel d’écriture choisir pour votre rentrée?

Quel matériel d’écriture choisir pour votre rentrée?

Dans la profusion des offres proposées comment s’y retrouver afin de choisir le bon outil pour votre enfant ou pour vous même?

Pour les enfants de maternelle, la latéralisation n’est pas encore en place, elle le sera aux alentours de 7 ans.Cependant il faut penser à ne pas donner de trop gros crayons qui favorisent la prise à pleine main ( prise palmaire) ; pour les petits les Jumbo Grip de Faber Castell avec leur base triangulaire et les petits picots qui servent de repère, permettent une bonne prise en main.

En ce qui concerne les feutres on peut opter pour ce genre de dispositif que met en avant la marque Maped : plus de perte de bouchons!

Mais le réel avantage c’est celui de ne pas utiliser sa main dominante pour enlever et tenir le bouchon et de dessiner de l’autre et entraîner des méprises sur la main préférentielle!

Un enfant dont la latéralité est affirmée changera de main, mais pour les autres, pas évident!

Un simple bricolage en emprisonnant les feutres têtes en bas peut pallier à ce genre de soucis.

En début de moyenne section je vérifie toujours le sens naturel graphique de l’enfant défini par Liliane Lurçat, pour ceux qui veulent aller plus loin cliquez sur son nom et lisez l ‘article » Le graphisme et l’écriture chez l’enfant » , Revue française de pédagogie.

Pour les enfants entrant au CP l’apprentissage du geste d’écriture se prolonge et l’utilisation du Faber Castell Grip 2001, avec lui aussi ses picots et sa forme ergonomique triangulaire est un bon outil d’apprentissage, ainsi que le Lyra Groove dont les petites encoches sur le corps permettent elles aussi un bon positionnement des doigts à bonne distance de la mine.

Une fois les gestes d’écriture consolidés, et que l’enfant écrit sur le lignage Seyès 2 mm, nous pouvons envisager l’utilisation du stylo. Les stylos à bille ne sont pas conseillés , en effet ils obligent à cause de leur bille à une tenue plus verticale sous peine de n’écrire qu’avec une partie de la bille, donc de ne pas écrire ou mal.

Cependant les Papermate Inkjoy offrent avec leur base triangulaire une bonne tenue et il en existe de toutes les couleurs, pétillantes; je les utilise beaucoup avec ma classe maternelle sur papier glacé pour travailler sur la mobilisation des deux mains en simultané par exemple.

Pour les gauchers, le Visio Pen, un très bon outil favorisant une excellente tenue grâce à son ergonomie, le contact de la pointe avec la feuille est facilité.

En ce qui concerne les rollers, au cabinet, les enfants ou même les adultes pour qui la tenue est compliquée aiment beaucoup le Stabilo Easy original, rechargeable et effaçable, il permet grâce à ses encoches une bonne position des doigts, modèles pour droitiers et gauchers.Le nouveau modèle Stabilo Fun pour droitier et gaucher permet quant à lui, avec ses encoches symétriques un positionnement des doigts moins contraignant.Les cartouches se trouvent en 0,3mm ce qui est un atout pour ceux qui ont une tendance à une écriture épaisse, l’encre est effaçable également.

Le roller Breeze de Schneider, pour droitier et gaucher, a un corps plus épais mais remplit les mêmes fonctions, la mine est cependant plus épaisse, l’encre effaçable.

Enfin le Pelikan Griffix, effaçable, c’est une bonne position des doigts à coup sûr; il prévient également la glissade des doigts pour les enfants qui ont tendance à se rapprocher inéluctablement de la mine! Il est sympathique avec son smiley au bout du crayon, si la tenue est bonne l’enfant peut voir le smiley lui sourire.Il existe aussi en version stylo-plume.

Pour les stylos plumes ma préférence va au Lamy ABC, il assure un bon positionnement des doigts, il a une bonne glisse, à conseiller dès lors que les gestes d’écriture sont maîtrisés ainsi que la main sous la ligne d’écriture, ce qui évite les cahiers tachés et les doigts encrés!A réserver aux classes élémentaires jusqu’au CE2, mais moi j’aime beaucoup l’utiliser!

Le Lamy Safari convient plus au cycle 3 et aux collégiens, il a une excellente glisse et offre une position des doigts très confortable.Il se décline en plusieurs modèles de plumes: d’extra fine à large, dont une pour gaucher! Contrôle visuel de l’encre.

Enfin le Faber-Castell Scribolino, offre également un bon confort de prise en main; une zone ergonomique, une très bonne glisse, le contrôle visuel de l’encre, des cartouches standards.Conseillé pour toute la scolarité élémentaire.

CONSEIL:Allez essayer dans une papeterie, lisez les nombreux articles des membres de l’association 5E pour l’enseignement de l’écriture!

 

Difficultés d’écriture? Il existe des solutions!

Difficultés d’écriture? Il existe des solutions!

 

Vous cherchez toujours une solution aux problèmes d’écriture rencontrés par votre enfant, votre fils ou votre fille, lycéens ou étudiants, ou par vous même dans le cadre de votre travail ou dans la perspective de passer un concours, un examen.

Alors pour retrouver le plaisir d’écrire sans crispation, sans douleur, retrouver une écriture lisible et agréable, il existe des solutions adaptées à chaque difficulté,  que vous soyez enfant, adolescents, étudiants ou adultes.

Vous pouvez apprendre ou réapprendre à écrire en travaillant la tenue du crayon, la posture, la mobilité de vos doigts.

Des exercices simples et à la portée de tous , un entraînement facile et quotidien de 10 à 15 minutes, vous permettent de retrouver rapidement une écriture aisée.